Frère Nicolas de Poggibonsi (XIVe siècle).

Frère Nicolas de Poggibonsi

Libro d’Oltremare I, 1346-1350

Frère mineur de la Toscane, Nicolas de Poggibonsi entreprit son voyage au Moyen Orient entre 1346 et 1350. Ce parcours l'a amené à un contact très réaliste avec le territoire et nous permet aujourd'hui de regarder cette terre à travers le regard d'un homme du XIVe siècle. Lors de son périple, raconté dans Livre d'Outre-mer, il a visité la Terre Sainte et les régions de la Galilée et de Capharnaüm, dont il donne la description comme un lieu en ruine et inhabité:

"Au dessus de ce lieu (Cana) on va à la ville de Capharnaüm, il y a six milles, et le chemin est quasiment plat. En arrivant à près d'un demi-mille, on trouve un champ, sur la gauche; c’est ici que le Christ donna l'exemple, comme on le lit dans l'évangile, de l'homme qui a semé une bonne semence dans son champ, et il en est né l'ivraie. D'ici on va à Capharnaüm, où le Christ fit d'autres miracles, et où le Christ leur prophétisa, disant: Malheur à Capharnaüm etc. Ils ont été remplis de malheurs et elle, est quasiment toute détruite, et abattue; elle est située au coin de la mer de Galilée; et la mer de Tibériade, l'étang de Genesaret, est loin de XXVIIII milles. Dans la dite ville de Capharnaüm il y a la maison du Centurion, dans laquelle le Christ guéri son serviteur, et aussi le petit-fils du petit Regulo. "


Libro d’Oltremare I, p 279.