Boniface Stéphane de Raguse (XVIe siècle)

Liber de perenni cultu Terrae Sanctae, Venezia, 1875

Boniface Stéphane de Raguse fut élu Custode de Terre Sainte deux fois, la première en 1551 et puis en 1564. Dans son Liber de perenni cultu Terrae Sanctae, édité à Venise en 1573, il décrit dans la continuité de ses contemporains les ruines qu'il retient pour être celles de Capharnaüm et qui sont les signes visibles de l'ancienne civilisation, dénotant la difficulté d'identifier Capharnaüm à cette période:

En descendant par la même route vers la mer,  se présente en premier  Capharnaüm, la ville  célèbre pour les miracles et la prédication du Christ ; dans ce lieu il guérit le serviteur du centurion, et le paralytique. Ici, prosterné à terre, on l’adore, soit quand il prêche soit quand il accomplit des miracles ; et parce que vous ne pouvez pas facilement localiser l'emplacement exact de cette ville, vu que ses ruines sont recouvertes de sable, je vous indique comme point de référence qu'il y a deux palmiers qui se trouvent - isolés – au milieu du lieu.