Mémorial de Saint Pierre

La nécessité de construire le Mémorial de Saint-Pierre est né du désir de promouvoir la reprise du culte en continue, comme il l’était pendant les premiers siècles après Jésus-Christ. Ce projet prend également en compte la nécessité de préserver et valoriser le Lieu Saint, qui conserve la mémoire de la maison de l’apôtre ainsi que les lieux de prédication et d’action du Christ. L’édifice permet aux pèlerins et aux visiteurs de profiter des précieux restes de la maison de Pierre et de bénéficier des structures développées autour et en fonction de ce lieu pour célébrer des liturgies.

Aujourd'hui, le pèlerin peut voir les vestiges archéologiques de la maison de Pierre et de ses constructions successives, soit par le bas, à travers une passerelle qui passe sous le Mémorial jusqu'à rejoindre l’édifice octogonal byzantin, soit par le haut, à travers un oculus carré qui, de l'intérieur du Mémorial, s’ouvre sur le site.

Le projet, conçu par l'architecte italien Ildo Avetta et construit à la fin des années 80, veut mettre en avant l'importance du lieu par une structure qui puisse évoquer la signification profonde du site archéologique, son histoire et surtout les événements de la vie de Jésus et de Pierre. Pour cette raison, le corps du monument est conçu comme un navire dont la coque plane sur la maison de l'Apôtre. Une image qui se réfère essentiellement à l'appel de l'apôtre Pierre, qui, de simple pêcheur, devient pêcheur d’hommes et chef de l'Eglise du Christ.
L'exécution du projet, très audacieux et ultra-moderne, a nécessité de longues et complexes études réalisées par l’ingénieur Cesare Pocci avec la collaboration du Technion (Israël Institute of Technology) à Haïfa, et a été confié à la société israélienne Solel Bonneh, sous le contrôle continue de l’ingénieur Anis Sruji de Nazareth.

Le 29 juin 1990, le Mémorial a été consacré par le cardinal Lourdusamy. Cette date est gravée sur la façade par les lettres latines suivantes: BEATO PETRO APOSTOLO A. D. MCMXC DICATUM (dédié au bienheureux apôtre Pierre en l'an 1990). Le Pape Jean Paul II avait envoyé un message spécial à cette occasion dont deux passages sont reproduits sur les parois intérieures de l'entrée.

Le Mémorial de Saint-Pierre

Mémorial de Saint Pierre

La structure extérieure

Le bâtiment a été construit sous une forme octogonale pour rappeler la forme de l'ancienne église byzantine. Malgré la très faible hauteur, il se présente sous une forme harmonieuse et aérée, grâce au choix de l'architecte de construire d'immenses fenêtres sur les huit côtés du Mémorial.
L'architecte a joué sur la combinaison des murs, posant des pierres blanches pour rappeler la pierre de la synagogue monumentale, tandis que l'utilisation de dalles de basalte rejoint le gris caractéristique des maisons privées de la ville antique. Ces détails permettent à la structure de s’intégrer harmonieusement dans le paysage du lac. Le centre de l’édifice est basé sur quatre arches doubles qui, aussi bien dans la partie supérieure qu’inférieure, relient entre elles les piliers qui soutiennent la structure entière.

L'intérieur du mémorial de Saint-Pierre

Décorations

En entrant dans le Mémorial, on perçoit l’immensité et la luminosité de l'espace intérieur, grâce au choix de couleurs claires et de grandes fenêtres. Dans ce décor s’insèrent joyeusement les quatre panneaux de bois sculptés sur les côtés de l'entrée et du chœur. Les deux panneaux à l'entrée sont l'œuvre de l’artiste Raoul Vistoli. Ils illustrent la Vierge Marie qui entre dans la maison de St Pierre, avec des représentations d’œuvres de miséricordes corporelles, et Saint-Pierre sur la barque, avec des représentations d’œuvres de miséricordes spirituelles. Les deux panneaux de chaque côté du chœur sont dus à l'artiste Giovanni Dragoni et représentent le Christ en croix et Jésus dans la maison de Pierre, qui enseigne ses disciples sur le thème de l'humilité. Grâce à l'imposante coupole du plafond, l’œil n’est perturbé par aucune colonne ce qui donne la sensation au visiteur que l’édifice flotte dans l’air. Le vaste oculus central permet de percevoir la surélévation du plancher placé au-dessus de la maison de Pierre.

A l’intérieur, les lignes architecturales soulignent le concept unitaire du Mémorial qui conduit par le regard qui suit la série d’escaliers descendant vers le centre jusqu’à l’amphithéâtre, à la maison souterraine de Pierre.
L'autel du chœur rappelle symboliquement le thème théologique de la maison de Pierre qui devient la maison de Jésus. Ainsi l'apôtre conduit le Maître par sa mission de pasteur de l'Eglise. La belle mosaïque, effectuée par Enzo Rossi avec des couleurs vives et lumineuses, associe le thème biblique de la manne dans le désert avec la multiplication des pains.
Parmi les ornements sacrés de l'église soulignons le tabernacle en bois, œuvre de Igino Legnaghi, qui reproduit la lettre hébraïque du Tau, image de la croix rédemptrice.

Les huit grandes fenêtres qui s'ouvrent sur le magnifique paysage du lac ainsi que l’oculus caractérisent l'esthétique du Mémorial et aident le visiteur à pénétrer, par ce qu’il voit, dans le contexte de la ville de Jésus.

Mémorial de Saint Pierre : Decorations